Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Sampiero Dominique

LES GENS DU LIVRE - poème et fragments brefs d'une rencontre estivale

Poème pour un voyage de papier

 

Dans les semaines qui suivent, nous publierons, sur ce blog,

le documentaire sonore, "Poème short à lire en short"

qui nous a fait rencontrer et échanger des haïkus

avec les habitants de Chasse Royale...

à bientôt...

LES GENS DU LIVRE - poème et fragments brefs d'une rencontre estivale

 

 

Les gens du livre

Vivent

Cent papiers

Cent maisons

Sang rien

Mais frères de sang

 

Les gens du livre

Volent

De leurs propres ailes

D’encre et de plume

 

Les gens du livre

Habitent

Les yeux du monde

Et de leurs enfants

 

Les gens du livre

Enlèvent

Les maux des autres

D’un seul regard

Les mots des menteurs

D’un seul regard

 

Les gens du livre

Rêvent

En noir sur blanc

Sous une petite pluie fine

Et allument un feu

Dans leur cœur

 

Les gens du livre

Sont des gens bien

Sous toutes les couvertures

 

Les gens du livre

Savent tourner la page

À chaque pas

Sur la route

 

Les gens du livre

Voyagent

Les yeux baissés

 

Les gens du livre

Luttent

À l’âme blanche

 

Les gens du livre

Aiment

Les mots guitare

Les mots crus

Les mots d’enfants

 

Les gens du livre

Sont libres comme l’air

Entre les feuilles du livre

 

Les gens du livre

Se rassemblent comme des gouttes d’eau

Près du brasier des fenêtres

Et des lampes

 

Les gens du livre

Lisent

Comme ils respirent

L’air du temps et

Le temps de vivre

 

Les gens du livre

Perdent le nord

Et vivent à l’ouest

 

Les gens du livre

Votent

Pour le front sur le livre

Quand ils se cognent le front

Contre le mur

De leur pauvreté

 

Les gens du livre

Pensent aux arbres

Assis sur leurs genoux

Quand ils tournent la page

 

Les gens du livre

Travaillent toujours

À la main et tissent

De grands paniers

Avec leur silence

 

Les gens du livre

Sont des gens comme vous et moi

Même assis ils pensent debout

 

Les gens du livre

Ont un visage

En papier blanc

Et parfois s’évanouissent

Dans un nuage

Ou un soupir

 

Les gens du livre

Gardent les pieds sur terre

Et les yeux sur la ligne

 

Les gens du livre

Pleurent

Les veuves et les orphelines

 

Les gens du livre

Planent

Sur les oiseaux des pages

Sur les tous des immeubles

Qui voudraient leur servir de cage

 

Les gens du livre

Sont les héros

De toutes les histoires

 

Les gens du livre

Obéissent aux étoiles

De la ponctuation

 

Les gens du livre

Meurent

Le point final serré

Dans leur poing

 

Dominique Sampiero

Juillet 2015

 

LES GENS DU LIVRE - poème et fragments brefs d'une rencontre estivale

Commenter cet article